Pour que la voiture soit à nouveau pleinement opérationnelle après l'hiver

Gravillons, sel, glace et neige fondue - après l'hiver, votre voiture fait souvent grise mine. Il est grand temps de lui rendre son éclat. Pour cela, un passage chez le garagiste s’impose. Il nettoiera et rafraîchira si bien l'intérieur et l'extérieur de la voiture qu'elle semblera comme neuve.

Le contrôle d'hiver est très apprécié. Par contre, au printemps, les automobilistes ne s'occupent pas de leur véhicule avec la même rigueur. On remplace bien sûr les pneus d'hiver par des pneus d'été. Mais on néglige souvent d'autres mesures tout aussi importantes.

Il est important de laver la voiture correctement. Les gravillons et le sel déversés sur les routes l'hiver ont fait souffrir la peinture de la voiture. Pour éviter des dégradations à long terme, les résidus doivent être éliminés du véhicule. Il faut d'abord se débarrasser du sel. « Il faut laver la voiture avec beaucoup d'eau et rincer abondamment tous les interstices. Cela vaut aussi pour les endroits cachés comme les parties intérieures des passages de roue », recommande Markus Peter, Chef Technique automobile & Environnement de l'Union professionnelle suisse de l'automobile UPSA. Il ne faut cependant pas rapprocher les nettoyeurs haute pression trop près de la peinture et ne pas injecter trop d'eau dans les fentes d'aération.


Les détériorations de la peinture à l'origine des taches de rouille

Il est recommandé de laver le dessous de caisse. A cette occasion, le garagiste contrôle aussi les impacts de gravillons, notamment la protection du dessous de caisse particulièrement abîmée et effectue des réparations si besoin est. Si nécessaire, il nettoie et préserve le moteur comme il se doit. Une fois que la voiture est sèche, il contrôle la présence d'éventuels impacts de pierres sur la peinture. De tels dommages constituent en effet le début des taches de rouille et peuvent s'avérer onéreux.

Au niveau de l'habitacle, il faut nettoyer et sécher les tapis de sol. Si le plancher de la voiture est humide sous les tapis, la voiture doit être bien aérée dans un endroit sec puis séchée. Le travail le plus difficile est le nettoyage des vitres. « Afin d'éviter les désagréables traces de nettoyage, il est recommandé d'appliquer le nettoyant pour les vitres avec un chiffon microfibres et de passer juste après de l'essuie-tout propre », explique Markus Peter. Il est par ailleurs recommandé d'installer de nouveaux balais d'essuie-glace étant donné que ces derniers sont particulièrement sollicités en hiver.

Après un hiver froid, une vidange fait du bien au moteur. Les démarrages à froid et autres fortes sollicitations ont pour le moins privé l'huile et ses additifs d'une partie de leur efficacité.

En combinaison avec le nettoyage de printemps, le garagiste peut aussi vérifier la climatisation et l'entretenir. Une température intérieure agréable contribue non seulement au bien-être mais également à la concentration et donc à la sécurité au volant. Un filtre à pollens neuf est synonyme d'air sain dans l'habitacle et empêche la pénétration des pollens de fleurs très.


vers le haut