Bien préparé pour la saison froide

La voiture doit déjà être prête lorsque l'hiver arrive. Il convient donc de prendre rendez-vous chez son garagiste à l'automne. Le garagiste vérifie les pneus, les joints de caoutchouc, l’éclairage, la protection antigel, la batterie et examine de près les chaînes à neige, pour que vous n’ayez plus qu’à vous réjouir à l’idée des prochaines vacances de ski.

wintercheck_920px.jpg

Ce que vous devez vérifier ou faire vérifier

Pneus d'hiver: vous devez impérativement les mettre avant les premières chutes de neige. La règle générale suivante s'applique: il faut rouler avec des pneus neige d'octobre à Pâques. En effet, à partir de températures de +5°C, le mélange de gomme des pneus d'été commence à durcir et à perdre de son adhérence.
 
Pression des pneus: la pression des pneus d'été et d'hiver doit respecter les instructions des constructeurs automobiles. Cette dernière peut être différente à l'avant et à l'arrière selon la charge. Les stations-service sont dotées d'appareils portables de mesure de la pression des pneus permettant une mesure parfaite. 
 
Entreposer ses pneus d'été: la solution la plus sûre est le stockage dans l'hôtel de pneus du garagiste. Il veille à offrir des conditions d'entreposage idéales. Généralité: lors du stockage des pneus d'hiver, la pression doit être augmentée de 0.3 bar. Il faut vérifier les pneus pour détecter d'éventuelles fissures ou entailles et enlever les petits graviers coincés dans les rainures. Dans l'idéal, les pneus doivent être stockés à la verticale sur des étagères à au moins dix centimètres du sol. De plus: effectuez une rotation des pneus une fois par mois pour éviter les déformations.
 
Chaînes à neige: veillez à acheter des chaînes à neige de qualité. De bonnes chaînes à neige sont faciles à manipuler, durent longtemps et sont pratiques dans toutes les situations. Les produits bon marché sont moins agréables. Exercez-vous à mettre les chaînes à neige par beau temps pour vous familiariser avec leur maniement. Vous vous éviterez ainsi de commencer par l’étude préalable du mode d’emploi à la prochaine chute de neige.

Batterie: même si de bonnes batteries nécessitent peu d'entretien, c'est l'une des plus importantes causes de panne en hiver. Il est très facile de préparer sa batterie pour l'hiver. Nettoyez les pôles avec un chiffon et faites vérifier le niveau d'acide par un spécialiste. Les batteries anciennes doivent être vérifiées quoi qu'il en soit et le cas échéant protégées du froid avec un emballage thermique. Au bout de cinq ans, c'est le plus souvent le moment de changer de batterie.

Eclairage: lors du contrôle d'hiver, faites contrôler tous les phares: les feux de position, de croisement, de route, de freinage et arrière ainsi que les antibrouillards et le feu de recul. Il est par ailleurs recommandé de nettoyer régulièrement les phares: au bout d'une demi-heure de circulation sur une route sale, l’encrassement des phares s’élève déjà à plus de 60% et une grande partie de la lumière est ainsi absorbée.
 
Antigel: afin d'avoir une bonne visibilité, il faut ajouter dans l'installation de lave-glace de l'antigel offrant une protection jusqu'à -25°C. Après avoir rempli le dispositif, il faut l'actionner afin que le mélange antigel parvienne immédiatement dans tous les conduits. Contrôle : les essuie-glaces et notamment les balais fonctionnent-ils? Les buses de pulvérisation fonctionnent-elles parfaitement afin de pouvoir restaurer une vision nette rapidement en présence d'un film gras sur le pare-brise? Il faut également vérifier la teneur en antigel dans le liquide de refroidissement, ce qui doit être confié à un spécialiste. Du liquide de refroidissement gelé peut rapidement causer d'énormes dommages. En effet, cela peut détruire non seulement le radiateur mais aussi la pompe à eau, le thermostat et les tuyaux de refroidissement.
 
Portes et serrures: le froid peut rapidement fragiliser et casser les caoutchoucs et les joints des serrures de porte. Un crayon gras ou du silicone liquide peut protéger contre ce danger. Pour éviter que de l'eau ne se dépose dans la serrure, le garagiste peut également solutionner le problème avec une bombe au graphite. Lorsque l'hiver est froid, il faut également avoir sous la main un aérosol dégivrant et veiller à ne pas l’oublier à l’intérieur de la voiture!
 
Huile: en présence d'un froid extrême ou lors de trajets dans des régions aux températures extrêmes, les garagistes recommandent de remplacer l'huile toutes saisons par de l'huile spéciale hiver. Ainsi, votre moteur aura la certitude de passer l'hiver sans tousser.
 
Protection du dessous de caisse: lors du contrôle d'hiver, le garagiste jette aussi un coup d'œil sous la voiture. En effet, les chaussées humides et salées et les produits de dégel peuvent se déposer sur le dessous de caisse du véhicule. Si nécessaire, le dessous de caisse devra être réparé au garage. La rouille n’y aura ainsi plus la moindre chance!

vers le haut