Systèmes d’aide à la conduite: quand la voiture réfléchit et prend des initiatives

Les constructeurs ne ménagent pas leurs efforts afin de garantir la sécurité des occupants. De plus en plus de systèmes embarqués assurent la sécurité passive.

sicherheit_920px.jpg

La sécurité sur la route fait partie des principales préoccupations des Suisses. Les systèmes de sécurité peuvent être déterminants dans le choix d’une nouvelle voiture, d’où l’empressement des constructeurs à soulager et à assister le conducteur. Et cela ne date pas d’hier: les premières ceintures de sécurité ont fait leur apparition dans les années 70. Aujourd’hui, ce n’est qu’un élément de sécurité parmi de nombreux autres.

Les airbags font partie, comme les ceintures de sécurité, des systèmes de sécurité passive. Ils ont eux aussi été perfectionnés en permanence depuis leur apparition. Les airbags frontaux, qui protègent le conducteur en cas de collision par l’avant, sont depuis longtemps complétés par des airbags latéraux qui se déclenchent en cas de collision latérale et protègent à la fois le conducteur et les autres occupants. En outre, des airbags extérieurs et mesures structurelles réduisent les risques de blessure pour les autres usagers de la route lors d’un accident.


Nouveaux matérieux composites: véritable gageure pour les responsables de la securité

La cellule passagers contribue également à la sécurité passive. Ses structures rigides entourent les occupants comme une cage. Les composites légers utilisés de plus en plus souvent dans un souci d’efficience énergétique s’accompagnent de véritables défis pour les ingénieurs. En effet, les nouveaux matériaux doivent eux aussi satisfaire aux exigences de sécurité de plus en plus sévères.
 
La protection des occupants est en outre assurée par des systèmes intelligents: l'ABS, le régulateur automatique de distance, les systèmes d’éclairage modernes, l’ASR, le détecteur de panneaux de circulation, l’assistant de trajectoire, l’ESC, la fonction d’appel d’urgence «E-Call» ou la fonction de freinage d’urgence en ville apportent une aide précieuse dans les situations extrêmes et contribuent à la sécurité. Ils sont perfectionnés en permanence.


ABS

Le système antiblocage (ABS) empêche les roues de se bloquer lors d’un freinage à fond afin de garantir la manœuvrabilité du véhicule. Le calculateur ABS mesure les vitesses de rotation des roues et adapte automatiquement la force de freinage.


ESP

L’Electronic Stability Program (ESPC) détecte un risque de dérapage de la voiture en mesurant des paramètres tels que l’angle de braquage, la vitesse de rotation des roues et l’accélération transversale. L’intervention du système sur la gestion du moteur, des freins et de la boîte de vitesses permet de contrer ces tendances au dérapage et de maintenir le véhicule sur la bonne trajectoire par freinage individuel des roues.


Régulateur de distance ACC

Un capteur radar embarqué mesure la distance du véhicule précédent. En cas de risque de collision, le système peut freiner la voiture jusqu’à immobilisation.


Systèmes d'éclairage modernes

Le Dynamic Light Assist s’appuie sur les données d’une caméra orientée vers l’avant. Il détecte les autres usagers de la route et les piétons et commute automatiquement les feux de croisement afin d'éliminer le risque d’éblouissement. L'éclairage actif dans les virages fait pivoter automatiquement les phares dans les courbes. Ainsi, le faisceau lumineux éclaire toujours la route.


Assistant de trajectoire

À partir de 65 km/h, une caméra détecte les marques de la chaussée. Le système intervient en cas de changement de file involontaire.


Fonction de freinage d'urgence «E-Call»

À partir de 2015, toutes les voitures en UE devront être équipées de la fonction E-Call (Emergency Call), qui déclenche automatiquement une alarme en cas d’accident et appelle les secours.


Fonction de freinage d'urgence en ville

Ce système fonctionne à partir de 30 km/h. Il freine automatiquement le véhicule afin d’éviter les collisions avec un obstacle qui a échappé au conducteur.


vers le haut