90e anniversaire à Europa-Park



5 juin 2018 agvs-upsa.ch – À l’occasion de ses 90 ans, la section UPSA des deux Bâle a organisé son assemblée générale à Europa-Park. 58 garagistes votants ont témoigné de la cohésion de la branche. Une fête inoubliable, bien que teintée de tristesse.

sco. René Degen, garagiste à Binningen, membre du comité central de l’UPSA, président de la section UPSA des deux Bâle et actif dans divers comités, est non seulement un véritable touche-à-tout de l’automobile et un patron à l’énergie inépuisable, mais aussi une nature joyeuse, souvent un boute-en-train. Mais c’est au bord des larmes qu’il a évoqué la mémoire de Martin Wagner, son coprésident disparu récemment.
 
Le dimanche 28 janvier, Martin Wagner a été victime d’un terrible acte criminel. « Aujourd’hui encore, je n’arrive pas à accepter que Martin n’est plus là », déclare René Degen d’une voix tremblante, avant de saluer l’énorme engagement du juriste en faveur de la branche automobile bâloise :de la première assemblée générale vécue ensemble en 1992 (« Martin, jeune juriste, était alors secrétaire de la section UPSA des deux Bâle, tandis que j’étais avec mon chef de l’époque »), jusqu’à l’élection de 2008 qui a vu Martin Wagner et René Degen élus respectivement président et vice-président. « Martin s’est engagé avec vigueur et enthousiasme pour la branche automobile. S’il pouvait au Ciel continuer à conduire de belles voitures... »
 
Plus tard, en chemin vers le dîner de gala dans la salle de bal, un autre moment d’émotion est survenu : dans une galerie de portraits de personnalités allemandes figurait Martin Wagner. Or, lors de la reconnaissance des locaux de réunion d’Europa-Park, à l’automne dernier, Martin avait dit en plaisantant qu’il espérait figurer un jour dans cette galerie. C’est également lui qui a eu l’idée d’organiser l’assemblée générale anniversaire à Rust.
 
Les 160 participants (les garagistes votants, leur conjoint ou conjointe ainsi que des invités du comité central) ont également eu une pensée pour Ernst Keigel, disparu le 27 octobre 2017 à l’âge de 87 ans entouré des siens, membre du comité de la section UPSA des deux Bâle de 1975 à 2001. « Ernst était de ceux qui disent beaucoup de choses en peu de mots », se souvient René Degen en évoquant le garagiste qui s’était engagé intensément pour la formation.
 
.
Des ressemblances entre l’UPSA et Europa-Park
 
Le gérant Jürgen Mack a tenu à accueillir la délégation bâloise à Europa-Park. Cet ingénieur en économie de 60 ans dirige l’entreprise familiale aux côtés de son frère Roland, de neuf ans son aîné. À ce jour, l’entreprise emploie 4000 personnes. Jürgen Mack a souligné des ressemblances entre le parc de loisirs et la délégation reçue : « En tant que garagistes, vous veillez à ce que nos visiteurs suisses viennent nous voir en toute sécurité. De notre côté, à Europa-Park, nous transportons jusqu’à 50 000 personnes par heure sur nos attractions, également en toute sécurité. » Avec quelque 5,6 millions de visiteurs par an, Europa-Park est le deuxième parc de loisirs d’Europe, après Disneyland Paris. 22 % des visiteurs viennent de Suisse, et 82 % se rendent plusieurs fois à Rust. « Cela nous oblige à innover constamment », a ajouté le dirigeant.«   »« Le numérique n’a pas épargné Europa-Park, mais le grand huit classique est toujours très prisé. »
 
Des comptes à l’équilibre et trois nouveaux membres au comité
 
Le comptable sortant Markus Meier, qui deviendra à la fin de l’été directeur de l’Association suisse des propriétaires fonciers (HEV), a constaté un léger bénéfice de près de 3000 francs. Concernant le centre de formation de Sissach, l’excédent s’élevait à 108 000 francs. Les budgets 2018 prévoient des comptes légèrement déficitaires pour la section et un nouvel excédent pour le centre de formation.
 
Les comptes ont été approuvés à l’unanimité, le budget avec une abstention. Tous les autres points de l’ordre du jour ont été approuvés sans réserve, y compris les nouvelles élections au comité du fait de la disparition de Martin Wagner et des démissions de Peter Schneiter et de Peter Schweizer. Ce dernier a déclenché l’hilarité dans la salle en présentant son rapport sur les centres de tests CVM dans les deux Bâle : non pour le contenu, mais parce qu’il apparaissait dans une vidéo en short et coiffé d’un fez. Le garagiste de Liestal voyage actuellement sur un voilier en Turquie, mais grâce aux miracles du numérique, il a pu assister à la réunion de Rust.
 
David Schweizer, le fils de Peter Schweizer et dirigeant de P. Schweizer AG à Liestal, Bettina Schmid, dirigeante du garage Schmid à Reinach, et Sascha Renz, dirigeant du garage Wiederich Donà à Muttenz, ont été élus par acclamation au comité de la section UPSA des deux Bâle. Ces trois nouveaux visages incarnent le rajeunissement du comité de la section.
 
Les nouveaux visages au comité de la section (de g. à dr.) Sascha Renz, Bettina Schmid et David Schweizer.

« Préserver la libre entreprise »
 
Le comité central et la direction de l’UPSA étaient conviés à l’assemblée générale anniversaire, et l’invitation à Rust a remporté un franc succès. Le président central Urs Wernli a transmis les salutations et les félicitations de Mobilcity, et a exposé les thèmes sur lesquels l’association se penche actuellement : « Nous devons avoir accès aux données techniques, freiner le pouvoir des constructeurs sur le marché et protéger nos investissements. L’enjeu est de préserver la libre entreprise. » Il est nécessaire pour cela que ceux qui partagent les mêmes intérêts s’unissent.
 
Urs Wernli a évoqué en outre l’avenir de la branche, notamment l’autopartage, la voiture électrique et la voiture autonome : « Où cela nous mènera-t-il ? Nul ne le sait. Mais nous savons tous qu’il y aura de grands changements. » Le président central a conclu en affirmant que les garagistes possédaient un atout en particulier : « Nous sommes au cœur de l’évolution de la mobilité individuelle. Or cette mobilité constituera à l’avenir toujours un besoin majeur. »
 
La délégation de l’UPSA s’est ensuite rendue au Voletarium d’Europa-Park pour un vol virtuel au-dessus de l’Europe, avant de rejoindre la salle de bal pour une soirée conviviale entre amis et collègues. Joyeux anniversaire à la section UPSA des deux Bâle !

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie