L’année automobile n’est pas bonne jusqu’ici

Malgré la croissance en avril

L’année automobile n’est pas bonne jusqu’ici

4 mai 2021 agvs-upsa.ch – Le marché automobile en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein a fait un bond en avant en avril avec une hausse de 135,1%. 22'054 voitures de tourisme nouvellement enregistrées ont été mises en circulation au cours du mois passé, c’est-à-dire plus de deux fois plus de véhicules qu’en avril pendant le premier confinement dû à la crise du COVID il y a un an (9'382). Néanmoins, le marché automobile se situe nettement en-dessous des moyennes à long terme depuis le début du millénaire, aussi bien en avril qu’avec les 78'551 immatriculations cumulées depuis le début de l’année. 

mofis_artikel_1.jpg
La marque la plus vendue en avril 2021: Mercedes ont la préférence des Suisses.  Source: Mercedes 

pd. A première vue, les taux de croissance par rapport à l’année précédente sont énormes. Il n’y guère un mois qui ait pu atteindre un taux de croissance à trois chiffres pour les voitures de tourisme neuves – le mois d’avril 2021 a réussi le coup avec une hausse de 135,1%. Seules peu de marques n’ont pas fortement augmenté leur résultat par rapport à avril 2020. Toutefois, tout cela est uniquement dû à la fermeture des showrooms des agents de marque officiels pendant le premier confinement lié au COVID-19 au printemps dernier. Malgré cette progression, si l’on compare le résultat d’avril avec la moyenne à long terme depuis l’an 2000, qui s’élève à 26'717 nouvelles immatriculations, le mois passé est toujours en deçà de 17,5 % de cette valeur. 

mofis-grafik.jpgSource: Auto-Schweiz

«Nous n’en sommes pas encore à une normalisation du marché», résume le porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik. «Si l’on regarde les chiffres depuis le début de l’année, la hausse de 21,2% à 78'551 voitures neuves a l’air bien belle, mais dans les 21 années depuis le début du millénaire, les chiffres étaient supérieurs de 17,2% en moyenne après quatre mois – et neuf fois, nous avions même déjà atteint les six chiffres. Cela montre que le chemin est encore long en 2021.» Wolnik conclut en disant qu’auto-suisse maintient ses prévisions de 270'000 nouvelles mises en circulation jusqu’à la fin de l’année. 

Une voiture neuve sur six avec propulsion électrique 
Après quatre mois, la part de marché des modèles ne fonctionnant pas ou pas uniquement à l’essence ou au diesel est de 37,5%. Il y a une année, ce chiffre a encore été de 21,2%. Dans l’ensemble, 29'461 voitures nouvellement immatriculées depuis le début de l’année sont équipées d’un système d’entraînement hybride, électrique, à gaz ou à hydrogène. Comparé à 13'750 l’année précédente, cela correspond à une hausse de 114,3%.

Parmi ces voitures, 16'402 véhicules disposent d’une propulsion hybride non rechargeable sur le réseau électrique, une hausse de 131,3%. Le nombre de modèles avec propulsion électrique (batterie électrique, hybride plug-in et hydrogène) s’élève à 13'036 – près d’une voiture suisse neuve sur dix peut donc fonctionner à l’électricité. 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

12 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires