«Nous aimons ce que nous faisons»

14 janvier 2020 upsa-agvs.ch – Sous la devise « La formation et la formation continue comme moteurs de la branche automobile », Damian Schmid, cinquième aux WorldSkills, Florent Lacilla, lauréat des SwissSkills, Steve Rolle, troisième aux SwissSkills, et Olivier Maeder, membre de la direction de l’UPSA, ont discuté des perspectives de la branche automobile et de leurs impressions de l’actuel débat sur l’environnement.

header_0002_talk1.jpg

cst. Bien qu’ils se soient exprimés devant un public de plus de 900 personnes, on ne percevait aucune nervosité chez les jeunes professionnels. Les échanges de Damian Schmid, Florent Lacilla et Steve Rolle reflétaient surtout leur passion pour leur formation et la branche automobile.
 
« Je garde un souvenir très agréable de ma formation, de mes professeurs compétents, de mes camarades, de l’école professionnelle », a déclaré Steve Rolle, médaillé de bronze aux SwissSkills. Florent Lacilla a renchéri : « Mon apprentissage était super. Il y a eu des moments difficiles, mais nous avons beaucoup appris et nous nous entendions très bien. »
 
Damian Schmid, qui a terminé cinquième aux WorldSkills 2019 à Kazan, s’est exprimé sur la passion qu’il partage avec ses collègues : « Beaucoup continuent de travailler après la fermeture et ne rentrent pas chez eux avant d’avoir fini. » On continue même de boulonner pendant le temps libre. Steve Rolle, qui est titulaire de trois certificats fédéraux de capacité et possède de nombreux véhicules anciens qu’il a lui-même restaurés, abonde dans son sens : « La voiture est une passion, je rêve d’automobiles et je fais de la mécanique jusque tard dans la nuit. Mon métier est aussi un loisir. Nous aimons ce que nous faisons. »
 

Les trois jeunes professionnels ne se laissent pas démonter par le débat sur le climat pour la suite de leur carrière dans la branche automobile. Steve Rolle rappelle que dans les pays pauvres, les camions sont vieux, très polluants et perdent de l’huile à tout va. « En Suisse, en revanche, nous sommes déjà bien avancés sur le plan écologique. » Il trouverait plus judicieux que la jeunesse qui manifeste pour le climat fasse des propositions concrètes, comme de fournir une aide au développement pour que ces pays puissent rattraper leur retard.
 
Oliver Maeder, responsable de la formation de l’UPSA, s’est montré très élogieux à l’égard des jeunes professionnels : « Nous avons de la main-d’œuvre qualifiée, motivée, qui se passionne pour la branche, la technologie et sa formation. »
Pour entretenir la motivation et les bonnes dispositions des jeunes et des professionnels à l’égard de la branche automobile, il est important que l’Union réfléchisse et se comporte en visionnaire, qu’elle évalue les tendances et agisse. « En renforçant par exemple la compétence de conseil en ce qui concerne les motorisations alternatives et les nouvelles technologies », a expliqué Olivier Maeder.
 
Les SwissSkills doivent également donner un coup de pouce à la motivation : l’UPSA souhaite profiter des championnats des métiers pour communiquer sur les formations initiales et continues variées dans la branche automobile. Les médias de l’UPSA, de même que les réseaux sociaux et des démonstrations pratiques lors des salons des métiers, doivent servir d’outils de communication dans ce cadre.

Lisez le compte rendu détaillé de la Journée des garagistes suisses 2020 dans AUTOINSIDE 02/2020.



Cliquez ici pour tout savoir sur la « Journée des garagistes suisses » 2020.
 

vers le haut



 

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires