Taux de chômage plus élevé chez les jeunes sortant du gymnase

13 février 2020 upsa-agvs.ch – Le conseiller municipal zurichois Filippo Leutenegger s’est prononcé en faveur de l’apprentissage dans la Neue Zürcher Zeitung. Pour lui, une chose est claire : « L’apprentissage, c’est mieux que le gymnase. »
 

abi. Monika Walser de la société de Sede, Ernst Tanner qui travaille chez Lindt und Sprüngli et Hansueli Loosli de Coop ont un point commun : ils sont tous passés par l’école secondaire avant de suivre un apprentissage. Le gymnase fait toutefois de l’ombre à ce parcours de formation « classique ». À tort, d’après Filippo Leutenegger, chef du département des écoles et des sports de la ville de Zurich. « L’école secondaire suivie d’un apprentissage est même supérieure à certains égards à la voie prétendument royale que représente le gymnase », écrit-il dans sa tribune parue début février. 

Le politicien appartenant au PLR justifie cette déclaration par le faible taux de chômage des jeunes qui prévaut en Suisse. « À l’échelle de la planète, il n’existe pratiquement aucun autre pays dans lequel les jeunes de 15 à 24 ans trouvent du travail aussi facilement et où le taux de chômage des jeunes est aussi bas. » Il compare la Suisse aux autres pays d’Europe dont le taux de chômage des jeunes frôle parfois les 50 %. « C’est justement dans des pays dans lesquels la part de diplômés universitaires est élevée et où l’apprentissage est peu valorisé que le chômage des jeunes atteint des sommets. » M. Leutenegger pense notamment à la France et à l’Italie.
La situation est toutefois similaire en Suisse. Alors qu’un diplôme du degré secondaire suivi d’un apprentissage constitue le cas le plus ordinaire en Suisse centrale, une région où le taux de chômage des jeunes est inférieur à 1 %, ce chiffre est jusqu’à cinq fois plus élevé dans les cantons de Genève et du Tessin qui font état du taux de fréquentation gymnasiale et de maturité le plus élevé du pays.

Considérant le canton de Zurich, M. Leutenegger estime que nombre de parents sont déconcertés et qu’ils croient fermement que seule la maturité offre les meilleures perspectives à leurs enfants. « Bien au contraire ! », souligne-t-il. C’est pourquoi la ville a organisé trois réunions d’informations destinées à 600 parents. Résultat : « De nombreux parents ne sont pas conscients de l’immense intérêt de notre système de formation dual », écrit le conseiller municipal. « Nous avons montré que l’apprentissage représente un socle fantastique pour la future carrière professionnelle et que toutes les portes sont grandes ouvertes au terme d’un tel parcours pédagogique. »

M. Leutenegger rappelle que tous les enfants n’ont pas nécessairement le profil requis pour réussir au gymnase. Il conseille instamment à tous les parents d’élaborer un plan B sous la forme d’une place d’apprentissage assurée. « Cette approche permet de réduire la probabilité d’échecs et de déceptions. » Il s’adresse également aux écoles et aux enseignants qui n’hésitent pas à recommander, par réflexe, l’examen gymnasial dès l’école primaire « dès lors que les notes de l’élève laissent à penser qu’il ferait un bon candidat ou si les parents font pression en ce sens ».

Il plaide pour que les parents et les élèves soient informés précocement d’alternatives au gymnase, de préférence avant la fin de l’école primaire. Il s’agit également d’empêcher les bons élèves de quitter les écoles secondaires. L’appel qu’il lance est clair et il est d’ailleurs repris en cœur par les garagistes de l’UPSA : les enfants devraient pouvoir effectuer des stages pour se entrer en contact avec le monde du travail et découvrir des capacités ou des dispositions dont ils ignoraient l’existence. « Pour se pencher sur son propre avenir ou sur celui de son enfant et trouver la solution qui convient vraiment, il faut disposer d’informations exhaustives et de qualité. »


 

Restez informé et abonnez-vous à la newsletter sur les métiers automobiles !
S'abonner maintenant

 


 

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires